Parga

Publié le par 7jardins

Nous voici revenus sur la côte adriatique, enfin sur la mer ionienne puisque l’Adriatique finit à Corfou et que nous sommes un peu au sud de la grande île.

Parga est une agréable station balnéaire. Ses vieilles ruelles en pente montent à l’assaut de la Citadelle. C’est une ville fleurie aux maisons colorées escaladant une colline entre deux baies. Une petite île, face au port, avec ses deux églises, ses cyprès et ses pins d’Alep complète la carte postale.

Parga
Parga
Parga

L’histoire de Parga est certainement une des plus chaotiques qu’on puisse imaginer. Sous la protection de Venise, elle avait pu échapper à la conquête turque. Mais en abolissant la république de Venise, Napoléon hérita de Parga qu’il était bien incapable de défendre. Les Anglais s’en rendirent maîtres aussitôt pour la revendre après la chute de l’empereur à Ali Pacha (encore lui !), gouverneur dissident de l’Epire. A la chute d’Ali Pacha, Parga tomba dans l’escarcelle du Sultan d’Istanbul.

On assista alors à ce spectacle extraordinaire des Pargiotes exhumant les os de leurs ancêtres pour les emporter avec leurs icones dans leur exil à Corfou. Ils durent attendre un siècle pour revenir après la conquête de l’Epire par l’armée grecque en 1913.

Parga
Parga
Parga

Nous allons maintenant prendre la route du retour par le chemin des écoliers. Cap à l'est !

Parga
Parga

Publié dans voyages

Commenter cet article

chatou11 28/11/2015 12:27

Un paysage qui fait rêver. J'aime particulièrement la photo du village vu de la mer..
bon week end Cathy
bises
chatou

virjaja 10/11/2015 14:16

ravie que tu fasse partie de la communauté des portes du monde! bienvenue. bisous. cathy

virjaja 08/11/2015 19:57

toujours des endroits qui font rêver...merci. bisous. cathy