Une serre à Kervouroc

Publié le par 7jardins

Parfois il est bon de ne pas se presser.

Déjà avant de prendre ma retraite je savais qu'il me faudrait une serre. (J'ai bien une serre à Ti Gwenn, mais orientée au nord, elle est juste assez bonne pour abriter les potées en hiver.)

Faire pousser des tomates en plein air par ici, c'est mission impossible. Et puis courgettes et potirons ont besoin d'un démarrage au chaud, sans parler des semis de fleurs annuelles. J'avais donc amassé tout un bric à brac de fenêtres et de tôles plastiques pour le jour où...Et puis le jour n'est pas venu. Pas le temps, pas envie, je ne la sentais pas cette serre bidonville.(quoique j'aime bien ces cabanes de jardin complètement trash, mais je ne me sentais pas capable de construire un machin assez tordu pour être crédible)

Et puis est arrivé le projet Kervouroc, avec cette petite soue à cochons à moitié écroulée.

 

DSC05648.JPG

 

DSC02658.JPG

 

Connaissant ma jardinière de fille, je savais qu'elle aurait besoin d'une serre pour ses plantes exotiques. Elle révait d'une serre à l'ancienne. Et puis il y avait ces pans de murs qui menaçaient ruine. Je me suis donc mis à l'ouvrage. D'abord enlever les couches de pierre et de béton que les générations successives avaient accumulé au sol (il y en avait une telle épaisseur que seul le cochon pouvait tenir debout dans ce local, et encore parce qu'il marchait à quatre pattes), extraire les grandes pierres plates qui servaient de séparation (elles sont en sécurité et vont bientôt trouver un nouvel usage) puis consolider les murs et les recouvrir de mes affreuses tôles plastiques que la faible pente du toit rend heureusement invisibles. La façade sud est constituée de fenêtres de récupération pratiquement neuves. Le résultat rend assez bien et si elle veut changer, tout est démontable.

 

DSC05891.JPG

 

DSC05892.JPG

 

DSC03060.JPG

 

DSC03061.JPG

 

DSC03064.JPG

 

En attendant de rendre les clefs, je squatte allégrement. Tout est plein ! Avec le temps qu'il fait les légumes frileux et les fleurs annuelles vont attendre encore quelques jours au chaud que le thermomètre remonte un peu. C'est la crise du logement. J'espère que l'année prochaine on me laissera une petite place pour mon laboratoire clandestin de semis frileux et de boutures délicates.

 

DSC03066.JPG

 

DSC03123.JPG

 

DSC03129.JPG

Publié dans kervouroc

Commenter cet article

Abri de jardin 27/10/2015 12:50

Rien de tel que la vieille pierre ! Je vis en ville alors malheureusement ma serre de jardin restera un rêve... Ou à la retraire, exil en Bretagne :)

Anne Marie 12/06/2013 11:57


Très belle la serre !


Cette année tu auras plus de tomates que moi, et le plant d'aubergine que j'ai aperçu est deux fois plus grand que les miens, la faute au climat breton que nous avons depuis 6 mois...Je m'en vais
de ce pas semer des potimarrons (pour la troisième fois).


bises à tous,


Anne Marie


 

7jardins 12/06/2013 17:06



Je t'invite à venir déguster nos tomates cet été. Pour les potimarons, j'ai des plants en rab qui attendent au chaud des jours meilleurs (ici tempête de suroit) C'est dommage que je ne puisse pas
te les expédier par mail.



monica-breiz 03/06/2013 19:48


j adore ton environnement


 superbes les pierres plates


 et cà pousse à l abri des vieux  murs


 bonne  soirée


 kenavo

7jardins 07/06/2013 13:37



une serre comme ça, c'est l'outil idéal pour jardiner en Bretagne



Anne-Marie 31/05/2013 18:27


Le cochon qui "se tient debout" m'a fait beaucoup rire. Si un jour tu ne sais pas quoi faire, je veux bien d'une "serre-bidonville" ( par ici , ça s'impose!) dans mon jardin de banlieue...

7jardins 01/06/2013 08:34



Désolé, mais je dois te mettre en liste d'attente. Mon carnet de commandes est complet pour les 20 années à venir.