Perles noires

Publié le par 7jardins

 

Le lagon de Tahaa est un endroit idéal pour la culture des huitres perlières. L'huitre de Polynésie, pinctada margaritifera,qu'on appelle ici "nacre", produit  naturellement des perles  de toute beauté de façon aléatoire. Dénommées perles noires, elles sont en fait nacrées avec des reflets variant du vert au violet. Des japonais ont introduit dans les années 50 des méthodes de culture modernes. Les fermes perlières connaissent aujourd'hui des difficultés face à la crise des débouchés et à la baisse des prix.

 

DSC09424.jpg

 

DSC09438.JPG

 

DSC09426.JPG

 

Le travail est long et hasardeux avant d'obtenir une perle parfaite. Quand les nacres arrivent à maturité, il faut ouvrir la coquille sans blesser l'animal pour y greffer un nucléus, une bille de nacre, qu'on entoure d'un morceaux de chair du manteau, prélevé sur une nacre sacrifiée. Ensuite les huitres sont remises à l'eau. Si elles survivent, elles donneront peut-être une perle l'année prochaine.

 

DSC09430.JPG

 

DSC09429.JPG

 

DSC09433.JPG

 

DSC09434.JPG

 

A Papeete, le commerce des perles ne semble pas connaître la crise. Les boutiques fleurissent, mais la concurence est rude.

 

DSC01775.JPGDSC01776.JPGDSC01778.JPG

Publié dans polynésie

Commenter cet article

monique75 08/12/2012 09:26


Bonjour Alain un texte très interessant,jeune je croyais que les perles étaient directement faites par les huîtres sans l'aide extérieur.


bon samedi bisous monique

Anne-Marie 08/12/2012 06:35


Il faudrait que je dirige mon Père Noël personnel vers ton article très interessant pour lui donner des idées de cadeaux!