Delphes

Publié le par 7jardins

Delphes

Le site est grandiose, abrupt, aux flancs du Mont Parnasse fréquenté par les muses, surplombant les eaux bleues du golfe de Corinthe. Aux temps obscurs se dressait là un temple dédié à Gaïa, la déesse mère, ancêtre de tous les dieux, près d'une source aujourd'hui tarie. Mais un jour, le bel Apollon s'empara des lieux en tuant le gardien, le serpent Python, le propre fils de son arrière grand-mère, mettant ainsi fin au règne du  matriarcat pour le remplacer par un patriarcat phallocrate qui dure encore trois mille ans après. (enfin pas partout parce que dans des coins reculés de la Chine et aussi en Bretagne les anciennes habitudes ont la vie dure. Je peux en témoigner.)

Pour se faire pardonner, Apollon instaura un oracle délivré par la Pythie, prêtresse visionnaire, ancêtre de madame Soleil, et traduit bien sûr par des prêtres. Les bonnes femmes on ne peut pas leur faire confiance, tout le monde le sait. Elles racontent souvent n'importe quoi. Tous les puissants de l'époque y venaient se faire dire la bonne aventure avant de prendre de grandes décisions. Exactement comme aujourd'hui d'ailleurs où le président ne décide qu'après avoir consulté le conseil scientifique composé de prêtres d'Esculape qui interprètent les paroles de la Pythie-Salpétrière.

Ce juteux commerce fut interdit quand les Chrétiens prirent le pouvoir et le site abandonné aux pillages et aux tremblements de terre. Ce n'est qu'à la fin du XIXeme siècle de des fouilles furent entreprises par l'Ecole Française d'Athènes pour retrouver le site sur lequel avait été construit tout un village.

Delphes
Delphes
Delphes
Delphes

Apollon est un Dieu aux vertus contradictoires. S'il est le dieu de la médecine, ses flèches peuvent aussi déclencher la peste. Au lieu de fouiller du côté de Wuhan, on devrait compter combien il en reste dans son carquoi.

Delphes
Delphes

Les anciens grecs considéraient Delphes comme le centre du monde. En témoigne l'Omphalos, une pierre censée représenter le nombril du monde. Salvador Dali le situait pour sa part à la gare de Perpignan, et une bande d'allumés à Pougne-Hérisson, dans les Deux-Sèvres. Je ne sais plus qui disait que l'univers est un cercle dont le centre est partout et la circonférence nulle part. En ce qui concerne l'Omphalos, certains y voient la représentation du ventre d'une femme enceinte, en relation avec le mythe oriental de "l'oeuf du monde" dont tout l'univers serait sorti.(Pas si éloigné de la théorie du Big-bang)

A l'heure où le culte de Gaïa reprend des couleurs (surtout du vert), Apollon n'a qu'à bien se tenir.

Delphes
Delphes
Delphes
Delphes

Publié dans voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

catherine jacob 24/07/2021 14:53

j'aurais aimé visiter Delphes avec toi et non avec le guide que l'agence nous avait inclus, insipide et trop rapide à mon goût. Je vois que les sociétés matriarcales t'inspirent fortement ainsi que les oracles. L'un de nos présidents, Mitterrand, avait sa propre pythie, une certaine Tessier qui le conseillait en rapport avec les (des)astres.....Quant à l'actuel, je pense exactement comme toi, ses oracles sont multiples et ne cherchent qu'à nous enlever le peu de liberté qu'il nous reste.
Reste que je garde un merveilleux souvenir de ce site .Plus encore que d'Athènes et d'Olympie où il n'y a pas grand chose à voir......Mais on peut toujours imaginer les athlètes participant nus aux épreuves! Je vois mal les J.O. actuels organisés de la même manière.
Merci Alain pour ce récit toujours aussi divertissant et instructif.
bonne journée et à très bientôt
catherine

7jardins 26/07/2021 08:39

Le site de Delphes est toujours aussi grandiose. Rien d'étonnant à ce qu'il ait été sacré pendant des millénaires. Bonne journée, à bientôt.