Grands travaux de printemps

Publié le par 7jardins

Cette année à Kervouroc le planning est chargé. Il s'agit tout simplement de créer trois nouvelles allées. Ici on ne raisonne pas en terme de massifs. Le principe de base est de créer un bocage paysager. Chaque parcelle de pature est entourée d'arbres, d'arbustes et de plantes vivaces. Tout autour de la propriété, il y a une allée, avec des arbres de chaque côté. Il y a aussi une allée centrale avec l'ébauche d'un mixed border. Pour les séparations entre deux parcelles, une simple bande de deux mètres, entre deux rangées de fils électrifiés, plantée d'arbre, mais difficile à entretenir. Nous avons donc décidé d'ouvrir ces espaces.

Grands travaux de printemps
Grands travaux de printemps

La première allée reliera le brise vent ouest à l'allée centrale juste au niveau de la gloriette bleue . Les travaux commencés début mars avancent bien. Le gazon commence à sortir. Quelques rosiers, commandés au dernier moment, ont pu être plantés. J'ai réussi à caser la soixantaine d'hydrangéas qui restaient dans ma pépinière. Je vous reparlerai de cette allée des roses quand elle ressemblera à quelque chose.

Grands travaux de printemps
Grands travaux de printemps

Autre projet fou : déficher le talus de remblai qui longe l'étang. Il est destiné en principe à recevoir un brise-vent qui protégera les jardins de la rivière. Mais la terre est si mauvaise et l'exposition au vent tellement extrème que les arbres poussent moins vite que le chiendent. Avec la cloture électrique au ras de la pente, l'entretien était difficile. Nous avons donc reculé la cloture pour créer une nouvelle allée qui sera bordée à l'ouest par une nouvelle rangée d'arbres. Sur la pente, je vais essayer diverses vivaces et couvre sol en attendant que les pins prennent toute la place.

Grands travaux de printemps
Grands travaux de printemps
Grands travaux de printemps
Grands travaux de printemps
Grands travaux de printemps

Enfin, l'allée du lavoir, à l'est a été commencée à l'automne dernier en nivelant un passage au bord des mares. On commence le voyage entre des touffes de bambous. On rencontre une vieille cuisinière repeinte en rouge qui va se végétaliser très bientôt. On longe la mare sans encore bien voir les jeunes pousses d'hydrangéas. Le long du lavoir une cloture transparente en osier tressé attend une dernière touche de finitions. Et à l'autre entrée un buisson de futurs rhododendrons géant vous souhaite au revoir à moins que ce ne soit bienvenue si vous faites le parcours dans l'autre sens.

Publié dans kervouroc

Commenter cet article

Yvette 15/04/2016 18:16

C'est fou ce travail. Il faut avoir du courage et surtout aimer la nature. Bravo et surtout bon courage. Bonne fin de semaine à toi!

7jardins 16/04/2016 08:25

Quand on aime on ne compte pas sa peine. Merci pour ta visite. Bon week-end.