Mon jardin secret

Publié le par 7jardins

Profitant du repos hivernal de la nature, j'entame aujourd'hui une réflexion sur ma conception du jardin. Je serais heureux si par vos commentaires vous veniez exposer vos propres réflexions.

Mon jardin secret

Si j'avais a définir le jardin, je le présenterais comme un espace de liberté. C'est un endroit intime, mon jardin secret, même si j'aime à le partager avec des personnes que j'aime. C'est un espace de création où je peux m'exprimer librement.

Il n'y a rien de plus artificiel qu'un jardin. Tout a été créé de main d'homme. La terre a été travaillée, amendée, les plantes ont été choisies, transplantées à un endroit précis, des édifices, des cheminements ont été construits.

Un jardin n'est pas un espace naturel, c'est un oeuvre d'art représentant la nature, une nature idéalisée, vue à travers le prisme déformant de ma subjectivité, une nature rassurante, apaisée, maîtrisée. Il y a autant de styles de jardin que de jardiniers.

Montre moi ton jardin, je te dirai qui tu es.

Mon jardin secret

Et cependant au jardin, la nature dicte ses lois. Nous ne sommes pas dans le domaine éthéré de l'imaginaire, nous sommes bien dans le réel, dans la matérialité, les pieds sur terre. Le jardin devient une école où l'on peut apprendre par l'expérimentation, en tirant les leçons des succès et des échecs. Bien sûr on peut aussi apprendre dans les livres, tirer parti de l'expérience des autres, mais on n'y glane que des généralités.Les lois les plus fines de la nature ne sont faites que d'exceptions à la règle et de cas particuliers. On n'a jamais fini d'apprendre.

Un proverbe breton dit : "An douar zo re goz evit ober goap anezhi ", ce qu'on pourrait traduire par: la terre est trop vieille pour qu'on puisse se moquer d'elle impunément, (un rappel inconscient au culte de la terre-mère, déesse suprème de la vie et de la mort de tous les peuples agiculteurs, de la Pacha Mama des Amérindiens à la déesse Anna des Celtes?) Celà pour rappeler qu'on ne peut pas outrepasser les lois de la nature. Si on jette un caillou en l'air, il finira par nous retomber sur la figure. C'est la loi de la gravité. Si on plante une lavande dans un sol gorgé d'eau, elle va mourir très vite. Comment le savoir? En lisant la notice? En consultant une revue de jardinage ? En demandant au voisin qui a le même sol?(c'est déjà plus sûr) Ou en tentant l'expérience?

 

 

 

Mon jardin secret

En échangeant avec d'autres jardiniers, en écoutant les anciens, on peut gagner beaucoup de temps dans ses apprentissages.Le développement d'internet en particulier nous permet de profiter de l'expérience des autres et de les faire profiter de la nôtre. Nous ne sommes plus seuls dans notre jardin avec nos interrogations et nos doutes. Nous pouvons faire connaissance avec des gens passionnants, faire de belles rencontres. Le jardin est un lieu clos, mais pas coupé du monde. Nous pouvons ouvrir notre porte aux visiteurs et partir à notre tour visiter d'autres jardins.

Mon jardin secret

(à suivre)

Publié dans rêveries

Commenter cet article

Nath 06/02/2015 19:29

Alors là je suis sous le charme de la première image qui donne envie d'aller plus loin ...de voir ce qui se passe dans ce jardin ...une impression de bien être de voyage aussi ... et la dernière image me plait beaucoup , un endroit pour se reposer et regarder penser bref un nid douillet !
J'aime plein de choses dans les jardins je mélange tout et n'importe quoi comme un brouillon après je recommence ... j'achète des livres des revues j'échange aussi des idées des graines bref j'apprends tout simplement ... l'an passé j'ai fait le tri moins de potées et des zones définies ... merci pour ces belles images elle me font rêver à un joli printemps ...

7jardins 26/02/2015 19:44

Je l'attends avec impatience ce printemps, pour pouvoir passer de la théorie à la pratique. Merci de votre visite et à bientôt.

Duojardin 29/12/2014 20:01

A défaut de refaire le monde, le jardin est un moyen pour nous de refaire le nôtre.
C'est aussi notre monde parallèle, celui qui nous fait quitter le quotidien et qui nous plonge dans la création et qui nous ressource.
C'est aussi notre terrain de jeu où l'on s'essaie à des mises en scène, où l'on invente. On adore tailler et jouer avec les volumes et les formes.
Le jardin nous pousse aussi à être curieux, à s'intéresser aux autres jardins que ce soit en virtuel ou en réel.
C'est aussi un formidable moyen pour partager et rencontrer d'autres passionnés.
Belle fête de fin d'année à vous.

alain 29/12/2014 21:49

J'aime bien votre idée de monde parallèle. Je partage également votre goût pour les formes taillées et insolites. En fait, j'admire votre jardin, tel qu'il apparait dans votre blog et il m'arrive d'y piquer des idées. Et bien entendu je trouve formidable de pouvoir échanger avec d'autres jardiniers. C'est extraordinaire cette communauté informelle de tous ceux qui partagent la passion pour l'art du jardin sous toutes ses formes. Je vous souhaite une très belle année 2015 avec beaucoup de bonheur au jardin.

valerie 29/12/2014 13:40

Mon jardin est comme pour vous, ma liberté mais que j'aime partager, un endroit où je ne me sent pas enfermée, je m'entoure des plantes que j'aime et que j'espère voir très longtemps prospérer. Le plus difficile c'est de faire de la place pour tout le monde. Je ressens très souvent un manque lorsque je suis loin de mon jardin. Je n'ai jamais été aussi heureuse que depuis que je partage ma passion avec vous tous, j'ai fait des rencontres extraordinaires et j'espère que l'année 2015 sera aussi riche. Bonne journée

alain 29/12/2014 21:19

L'amour des plantes m'est venu bien après la passion pour le dessin des structures. Avec mon épouse, nous nous sommes toujours partagé les tâches: je crée les formes, elle choisit les couleurs. Depuis que j'ai plus de temps, j'ai beaucoup évolué et j'ai appris à m'intéresser au végétal, mais je ne suis pas un vrai collectionneur. Je reste amoureux des plantes simples que j'adore multiplier.
Je partage votre goût pour les rencontres. Toutes les visites de jardins, qu'elles soient réelles ou virtuelles sont enrichissantes et les rencontres avec d'autres passionnés bien plus encore.
Merci pour votre commentaire . Je vous souhaite une année 2015 riche en rencontres et en belles floraisons.

David 28/12/2014 20:44

Le jardin est effectivement un prolongement de nous même mais aussi un laboratoire d'experience, un terrain de jeu, une emulsion d'emotions, un lieu de projet mais aussi de souvenirs, ... c'est une école de la vie.
Belle soirée

alain 29/12/2014 08:56

Je suis bien d'accord avec toi. Tu évoques le côté souvenir et j'ai trouvé un petit côté "madeleine de Proust" que je développerai dans un prochain article.
Merci pour ton commentaire.
Légère gelée à 0 ce matin à la pointe de Bretagne. Je suppose que chez vous c'est plus sérieux.