Plantations

Publié le par 7jardins

C'est à croire que la nature m'obéït (parfois). Je demandais une journée lumineuse pour photographier les nouvelles plantations. Je l'ai obtenue... suivie d'une horrible matinée de crachin qui m'oblige à rester à la maison pour écrire cet article.

Alors revenons à notre sujet. Le parti pris de base était d'avoir en face de la terrasse un espace toujours vert, exotique, luxuriant. D'où le choix des végétaux.

Plantations
Plantations
Plantations

Au premier plan, un petit espace japonisant encadré par deux érables du japon. Au centre des rhododendrons nains, choisis autant pour leur feuillage que pour leur floraison éphémère (yakushimanum et Bow Bells, pépinière Stervinou) Graminées et heuchères ponctuent l'espace disponible. La protection au vent en canisse disparaitra un jour quand les plantes de deuxième rang, bien plus adaptées à l'air salin se seront développées. En attendant ce brise vent indispensable a déjà prouvé son utilité (120 km/h la semaine dernière et même pas mal) Un "verode" ramené des Canaries au fond d'une valise a fini par trouver là sa place définitive.

Plantations

Côté est, une zone est réservée à des plantes plus coriaces.

Plantations
Plantations

De gauche à droite sur la deuxième photo: une agave americana ramenée de Hierro, fascicularia pitcairnifolia (pepinières Arven), géranium de Madère (semis naturel récupéré à Tigwen, tout comme la vipérine située derrière), puis un cycas qui s'ennuyait depuis de longues années dans son pot.

En arrière plan on devine deux callistemons ( yellow queen qui fleurit jaune comme son nom l'indique et Laewis, un grand classique) puis un banksia integrifolia. Ces plantes de l'hémisphère sud à feuillage persistant se sont adaptées à résister au vent dans leur pays d'origine.

Plantations
Plantations

Suivent dans la rangée brise-vent deux phormiums très colorés qui ne craignent pas l'air marin et un rhodocoma capensis, une plante d'Afrique du sud de la famille des restionacées à la silhouette très graphique.(pepinière Arven)

Maintenant, il ne reste plus qu'à attendre que ça pousse et grâce au ciel il ne sera pas nécessaire d'arroser.

Publié dans kervouroc

Commenter cet article

poulbot.66 05/12/2014 23:05

C'est super ce que tu as fait... Amitiés du Roussillon... Lulu66

Anne-Marie 20/11/2014 18:09

J'admire ta façon très étudiée de concevoir ton jardin, on dirait un architecte. J'imagine, en amont des dessins gribouillés, des croquis,des plans, peut-être des nuanciers pour l'assortiment des couleurs...Et des tas de revues et de photographies qui traînent dans la maison!